Climato-scepticisme: la honte française

Yves Sciama a lancé l’alerte dans La Recherche, Stéphane Foucart dans le Monde du 22 mai: À l’heure où la France prépare la conférence internationale sur le climat, l’Académie des sciences va-t-elle relayer les thèses des climato-sceptiques ? L’institution pourrait rédiger un avis incluant un point de vue minoritaire contestant l’influence humaine sur le climat. Du jamais vu, qui met notre Académie des sciences à la pointe mondiale du scepticisme – à peu près au niveau du Sénat des Etats-Unis, à l’heure où la France va accueillir la COP 21. Mégie, réveille-toi, ils sont devenus fous!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.