Archives de catégorie : Energies

Un déjeuner avec François Lempérière

Pendant que la polémique fait rage sur les 80 km/h, lui affiche tranquilement 90 au compteur Lempérièredes ans. J’ai retrouvé François Lempérière cette semaine à « l’endroit habituel », cette pizzéria proche de l’Agence et plus encore du RER qui l’amène de Meudon. Et  sa faconde, son imagination et son impeccable logique m’ont épastrouillé cette fois encore.

François Lempérière a derrière lui une longue carrière d’entrepreneur. Sa spécialité: les barrages hydrauliques. Il est membre de la Commission Internationale des Grands Barrages dont il a présidé le comité français. L’ICOLD qui lui a décerné en juillet dernier une récompense spéciale pour l’ensemble de son oeuvre. Continuer la lecture

Tout sur l’hydrogène et les electro fuels.

Le 4 septembre dernier j’ai eu le privilège de m’adresser à la deuxième conférence nationale chilienne sur l’hydrogène, avec un « keynote speech » qui m’a permis de détailler  ce qu’on peut attendre de l’hydrogène dans la transition écologique. Ma présentation est elle en anglais. Quelques jours après, l’AIE co-organisait avec la Commission Européenne un workshop sur les electro fuels. J’ai fourni l’introduction et un document de background – actuellement en révision. 

Hydrogène: la manière grise

On évoque en général deux manières de faire de l’hydrogène: la voie « brune » consiste à reformer le gaz naturel avec de de la vapeur ou à gazéifier du charbon ou des résidus pétroliers. Très majoritaire aujourd’hui, elle entraîne d’importantes émissions de CO2. Et la voie « verte », qui consiste à utiliser de l’électricité décarbonée pour électrolyser de l’eau (une autre voie verte repose sur la biomasse). Une nouvelle voie est en train d’apparaître, qu’on pourrait appeler la manière grise. Elle consiste à séparer le méthane, constituant principal du gaz naturel, directement en hydrogène et carbone solide. Du coup, pas besoin de capture et stocker du gaz Continuer la lecture

Du bon usage de l’hydrogène

Je publie ci-dessous pour mes fidèles lecteurs le texte original de la tribune que Le Monde m’a demandé et a publié pratiquement sans changement dans son édition du samedi 7 juillet – cahier Eco&Entreprise.

Depuis que Jules Verne en annonça l’avènement dans L’Ile mystérieuse, l’hydrogène revient périodiquement à la mode. « C’est une énergie d’avenir », disent certains – « et qui le restera » ironisent d’autres. Est-ce que cette fois ce sera différent, sur fond d’accords de Paris contre les changements climatiques, et de forte chute des prix de l’électricité éolienne et solaire?

Continuer la lecture

Renewable energy offers cost-effective options to cut carbon emissions from industry

Reducing long-term greenhouse gas (GHG) emissions in the industry sector is one of the toughest challenges of the energy transition. Combustion and process emissions from cement manufacturing, iron- and steelmaking, and chemical production are particularly problematic.

But there are a variety of current and future options to increase the uptake of renewables as one possible way to reduce industry sector energy and process carbon dioxide (CO2) emissions, which we examine in detail in a new IEA Insight Paper, Renewable Energy for Industry.

The main finding is that the recent rapid cost reductions in solar photovoltaics (PV) and wind power may enable new options for greening the industry, either directly from electricity or through the production of hydrogen (H)-rich chemicals and fuels. Simultaneously, electrification offers new flexibility options to better integrate large shares of variable renewables into grids.

Continuer la lecture

L’autre hydrogène

Le mois dernier à Rotterdam s’est tenu une conférence originale, la première du genre en Europe, consacrée à… l’ammoniac. Oui je sais, le sujet semble assez peu glamour, à première vue. Et pourtant, c’est peut-être ce produit chimique à la forte odeur, bourré d’hydrogène, qui sera bientôt le vecteur et le stockage d’une bonne fraction des énergies éoliennes et solaires.

Continuer la lecture

L’éolien maritime sans subvention: plus tout à fait un rêve, pas encore une réalité

Faut-il parler, avec l’excellent Bert Metz, de « Moon-landing moment »? Le 13 avril dernier, BnetzA, l’agence allemande, a annoncé les résultats des enchères pour de nouvelles fermes éoliennes off-shore. Surprise: trois des quatre projets vainqueurs ont fait une offre à… zéro euro, zéro centimes. Bien sûr c’est le prix du feed-in premium, ou « complément de rémunération », qui s’ajoute au prix de marché. Un démenti cinglant à tous ceux qui ont pu douter de la compétitivité de l’éolien maritime, mais aussi à tous ceux qui, comme moi ici-même, ont sans cesse affirmé que les renouvelables ne pourraient pas se financer sur les seuls marchés spot. Ou peut-être pas. Car ces champs d’éoliennes, qui devraient être mis en service en 2024, ne sont pas encore sortis de terre – pardon, de mer. Et les risques sont grands.

Continuer la lecture

Producing industrial hydrogen from renewable energy

(Je reproduis ici, avec mon aimable autorisation, un papier que l’AIE a bien voulu mettre sur son site web; j’en profite pour remercier les collègues qui l’ont… apprécié, puis « édité » (amélioré) et finalement mis en ligne).

Over 60 million tonnes of hydrogen are produced every year for a range of industrial purposes, including ammonia production, hydrocracking (breaking complex hydrocarbons into lighter fuels), and removing sulfur from fossil fuels.

Continuer la lecture