Archives de catégorie : Energie solaire

Le photovoltaïque et le thermodynamique, les batteries et les réseaux : réflexions croisées.

Et donc, comme vous avez pu le lire ci-dessous (en anglais), l’AIE a publié des mises à jours de ses feuilles de route technologiques sur le photovoltaïque et le solaire thermodynamique. Comme l’a souligné la Directrice exécutive de l’Agence, ensemble ces deux familles technologiques pourraient permettre au solaire de devenir, en 2050 voire un peu plus tôt, la première source d’électricité dans le monde. Emportés par leur enthousiasme, certains bloggeurs ou médias spécialisés en ont conclu – tout à fait incorrectement – que le solaire pourrait alors produire la majorité des kilowattheures…

D’autres lecteurs, plus attentifs, regrettent peut-être que ce ne soit pas le cas. Par exemple, Olivier Daniélo, journaliste et blogueur, m’écrit ceci :

Continuer la lecture

Une giga-usine PV à New York

Vous connaissez Bill Gates, Steve Jobs, Larry Paige, Mark Zuckerberg… et bien sûr Elon Musk, qui est de la même trempe. Hier, il a acheté, via la société SolarCity qu’il contrôle, une petite boîte de cellules PV, Silevo, qui dispose d’une capacité de production de 32 MW à Hangzhou, en Chine. Et il a annoncé son projet de construire une usine de modules aux Etats Unis d’une capacité de 1 GW/an d’ici deux ans…. et peut-être 10 GW par la suite. Ce qui n’est pas sans évoquer sa « giga-factory » de batteries…

Continuer la lecture

Nouvelles perspectives solaires de l’AIE

L’AIE vient de publier ses Energy Technology Perspectives 2014, largement consacrées aux perspectives de l’électricité. Le chapitre 4 est consacré au solaire, possible source d’électricité dominante en 2050. En effet, si les scénarios à long terme de l’AIE compatibles avec la stabilisation du changement climatique à 2°C montrent désormais une contribution solaire entre 17% et 27%.

new solar persp

Continuer la lecture

Nouveaux objectifs chinois pour le PV

La Chine, devenu en 2013 le premier marché mondial du photovoltaïque, avait jusqu’alors deux objectifs officiels pour le déploiement du PV: 35 GW en 2015, fin du 12e plan quinquennal, et 50 GW pour  2020. Ce 16 mai 2014 la commission nationale pour le développement et la réforme (NDRC) et le ministère de l’énergie (NEA) ont annoncé un nouvel objectif pour 2017, à 70 GW. Principale raison avancée: la nécessité de lutter contre la pollution de l’air.

Si un rythme annuel de 17 à 18 GW est maintenu au-delà de 2017, la Chine devrait à fin 2020 disposer d’un peu plus de 120 GW de PV. Et ce ne serait qu’un début, si l’on en croit la feuille de route chinoise des renouvelables (qui n’est pas un document « approuvé »), qui vise 750 GW en 2030, et 2000 GW en 2050.

Le photovoltaïque en 2013: 100 Mégawatts installés chaque jour

A mesure que les semaines passent, nombre d’estimations antérieures du rythme d’installation du photovoltaïque se trouvent, une fois encore, dépassées – au plan mondial bien sûr. La dernière estimation de Bloomberg New Energy Finance s’établit entre 33.8 et 39.4 GW installés durant l’année 2013, ce qui fait une moyenne de 36,6 GW, soit exactement 100 MW par jour (faisons comme si c’était une année bisextile, d’accord?).

Le vrai coût du PV

Où l’on montre que multiplier par cinq la base installée en solaire photovoltaïque en France ne coûterait que moitié moins que les engagements financiers pris pour les panneaux déjà installés… et, en faisant sortir l’électricité photovoltaïque de l’absolue marginalité où elle est aujourd’hui confinée, donnerait un sens réel aux efforts consentis!

Continuer la lecture

La première tour solaire chinoise

BadalingPhoto Courtesy Zhifeng Wang

Pas de doute, nous sommes bien en Chine! Entre Beijing et la grande muraille se dresse la première tour solaire thermodynamique chinoise, « Beijing Badaling Solar Power Tower ». Haute de 119 mètres, entourée d’un champ d’héliostats de 10 000 m2, elle produit de l’électricité – quand il fait beau – depuis le 9 août dernier. C’est une tour expérimentale, rien de plus, construite par l’Institut d’Ingénierie Electrique, qui dépend de l’Académie des Sciences chinoise, près de la capitale car c’est plus commode. Les « vraies » centrales thermodynamiques solaires seront plutôt construites à l’ouest du pays, où l’ensoleillement est bien meilleur. Cette réalisation témoigne de l’intérêt de la Chine pour la maîtrise de toutes les technologies solaires – et pas seulement le photovoltaïque.