Archives de catégorie : Uncategorized

Politique monétaire et transition énergétique

Au-delà du soutien à l’idée d’afficher clairement un corridor de prix pour le carbone, le rapport (en ligne sur cette même page des Echos) sur la mobilisation des financements pour le climat de Pascal Canfin et Alain Grandjean ouvre discrètement une brèche. C’est page 82 – hélas pas dans les « 10 propositions clés » de la page 14, lorsque les auteurs abordent le rôle – éventuel – de la politique monétaire face au dérèglement climatique. Oh, la proposition reste très modérée – qu’on en juge:
« Nous proposons que :
– Les banques centrales rendent compte dans leur rapport d’activité de l’évolution de la part relative des collatéraux “climat” dans leur bilan ;
– Des échanges officiels entre banques centrales puissent avoir lieu sur ce thème en listant les différents outils possibles ou déjà utilisées d’intervention. »
Néanmoins, c’est une indication de piste – celle qu’avec Alain Grandjean, Gael Giraud et Patrick Criqui nous suggérions déjà en 2011: que le système des banques centrales finance ou refinance la transition énergétique par voie de création monétaire. Depuis, la BCE a lancé son quantitative easing, mais faute d’être fléché vers l’investissement utile, il risque de ne servir qu’à gonfler les bulles spéculatives sur les actions ou l’immobilier.

Un « corridor de prix » pour le carbone

Que j’aime ce titre des Echos!

Nos amis de la Commission européenne admettent maintenant que l’objectif réel du système de permis d’émissions n’était pas, contrairement à ce qui a longtemps été proclamé, d’obtenir des réductions d’émissions à court terme au prix le plus bas possible, mais bien d’envoyer dans toute l’économie un signal prix de long terme sur le carbone.

– Un signal prix, oui, mais lequel?

– Ah non, c’est au marché de le dire, répondaient-ils, sans réaliser cette évidence qu’un signal qu’on s’interdit d’articuler est forcément inaudible.

Le rapport Canfin Grandjean remis aujourd’hui au président de la République va peut être faire enfin bouger les lignes.

Climato-scepticisme: la honte française

Yves Sciama a lancé l’alerte dans La Recherche, Stéphane Foucart dans le Monde du 22 mai: À l’heure où la France prépare la conférence internationale sur le climat, l’Académie des sciences va-t-elle relayer les thèses des climato-sceptiques ? L’institution pourrait rédiger un avis incluant un point de vue minoritaire contestant l’influence humaine sur le climat. Du jamais vu, qui met notre Académie des sciences à la pointe mondiale du scepticisme – à peu près au niveau du Sénat des Etats-Unis, à l’heure où la France va accueillir la COP 21. Mégie, réveille-toi, ils sont devenus fous!

Continuer la lecture

Une électricité 100% renouvelable? Peut-être, mais…

A la demande générale, et pour répondre à l’actualité créée par la non-publication d’une étude de l’ADEME sur une électricité 100% renouvelables en France, je remets sur le dessus de la pile les extraits les plus significatifs d’une note de blog d’octobre dernier, que je compte enrichir dans les prochains jours de quelques précisions issues de l’étude de l’ADEME. Revenez bientôt…

Continuer la lecture